Employé·e·s

L’envers du décor : l’évaluation d’une candidature 

Par l'équipe de Novea
Service-conseil aux chercheur·se·s d’emploi

L’envers du décor : l’évaluation d’une candidature 

Que se passe-t-il lorsque vous faites parvenir votre dossier de candidature à une entreprise ou à un·e recruteur·se ? Combien de temps cela prend-il pour évaluer vos documents et quels éléments sont priorisés par le récipiendaire ? Pourquoi vous n’avez pas reçu de confirmation ou de réponse à votre demande ? Est-ce que votre candidature a bien été prise en considération ? Voici quelques pistes pour mieux comprendre comment s’effectue le tri des candidatures à l’interne. 

Un premier coup d’œil 

Lorsque vous transmettez votre dossier de candidature à un employeur potentiel, ce dernier doit d’abord prendre le temps d’évaluer tous vos documents. Nous pourrions penser que la lecture de ces éléments se fait de manière posée et réfléchie, mais la réalité est tout autre. En effet, un·e recruteur·se en entreprise ou en agence passera en moyenne 6,25 secondes à lire un CV, et rarement plus de 30 secondes (1).

Sachant cela, il est important de préparer votre dossier de candidature en conséquence et de garder votre CV sur deux pages. À la suite du premier (très rapide) coup d’oeil, les candidat·e·s qui correspondent le plus aux critères de sélection seront contacté·e·s pour prendre part à la suite du processus. 

Les nouvelles technologies 

Il arrive parfois que votre dossier de candidature ne soit pas traité par un humain. Les logiciels de tri de candidature, vous connaissez ? Certaines entreprises, principalement les organisations internationales de grande envergure, utilisent un logiciel pour trier les dossiers électroniques en cherchant la présence de certains mots clés dans le CV. Si ces derniers ne correspondent pas à ceux présents sur votre CV, votre dossier a de grandes chances d’être rejeté sans même avoir été ouvert.  

De plus, si votre CV est dans un format qui ne permet pas la détection de mots clés, il est possible qu’il ne soit tout simplement pas lu par le logiciel, et donc écarté automatiquement.  

Nos conseils pour éviter le piège du logiciel de tri : assurez-vous d’avoir un CV adapté à la description du poste convoité, ainsi qu’un format de CV adéquat. 

L’humain derrière 

D’autre part, si on écarte l’utilisation des technologies, il faut garder en tête que derrière ce processus, il y a un humain. Il est amplement possible que la personne responsable du processus de recrutement soit débordée, et qu’elle manque donc de temps pour évaluer chacune des candidatures diligemment. Il arrivera donc que vous soyez contacté et qu’après un bref appel, votre candidature soit rejetée (souvent sans même que vous le sachiez !). Cette situation est dommageable pour la marque employeur de l’entreprise et nous invitons tou·te·s les recruteur·se·s à contacter un·e candidat·e, qu’il·elle soit retenu·e ou non. 

D’autre part, particulièrement lorsqu’il y a urgence de combler un poste, le temps consacré au recrutement est souvent trop court et le·la responsable se retrouve dans l’obligation de couper les coins ronds. Dans ces cas-là, il se peut que vous receviez un retour d’appel plusieurs semaines après avoir soumis votre CV, ou même que vous ne receviez pas de réponse du tout. 

L’affichage de poste erroné 

Un autre secret sur les dessous du recrutement : il arrive fréquemment que l’affichage de poste qui a été publiée par l’employeur soit désuète et non à jour. Encore une fois, il s’agit-là d’un manque de temps ou de ressources à l’interne. Il se peut donc que votre CV corresponde sur papier à l’offre publiée, mais que dans les faits, il ne corresponde pas ou plus aux exigences des gestionnaires. Il arrive même dans certains cas que le poste ait été comblé à l’interne sans que le·la recruteur·se ait eu le temps d’enlever la description de poste des plateformes en ligne. Vous vous retrouvez donc à postuler pour un poste déjà comblé sans le savoir. 

Le mot de la fin  

Ce sont là plusieurs éléments à connaitre afin de mieux comprendre la complexité de cette première étape du processus de recrutement. Évaluer un dossier de candidature semble facile à première vue, mais le contexte interne, les ressources dédiées à la gestion du processus, le temps disponible pour s’y consacrer, ainsi que l’efficacité des outils de travail peuvent influer sur le résultat de l’analyse des candidatures reçues, et donc avoir un impact direct sur vous qui postulez, sans même que vous en soyez conscient·e. 

Pour obtenir de plus amples conseils ou renseignements de la part de notre équipe, contactez une de nos membres dès maintenant 

 

(1) Référence : « Does your CV pass the 30 second speed test? »